Accueil > La société > Blog Logtrans > Les démarches administratives obligatoires pour l’Afrique

Blog Logtrans

Le 27 novembre 2018

Les démarches administratives obligatoires pour l’Afrique

Les démarches administratives obligatoires pour l’Afrique

Comme vous le savez tous, surtout en France, l’administration est souvent un labyrinthe dont on a du mal à sortir si on ne connait rien ou si on a personne qui peut nous guider.


Si vous vous souvenez de la scène culte dans les 12  travaux d’Asterix, vous comprendrez nos propos.


Et pour envoyer son véhicule, il y a aussi des démarches administratives, ce qui explique d’ailleurs pourquoi nous ne sommes pas capables de vous proposer un transport en un rien de temps, vu qu’il faut plusieurs jours pour préparer votre expédition.


Dans le cas présent, nous n’allons pas aborder les questions douanières, nous en parlerons ultérieurement de manière plus claire, ici nous allons vous parler des quelques documentations obligatoires de certains pays africains.


Tout d’abord il faut savoir que la plupart des pays Africain tendent à réguler leurs importations, longtemps laxistes sur le sujet, les autorités Africaines ont commencé tour à tour à se structurer et réguler leurs entrées et sorties de manière à éviter des abus, mais aussi pour protéger ou dynamiser (voire les 2 en même temps) leur économie.


C’est la raison pour laquelle vous avez des restrictions sur les véhicules dans certains pays d’Afrique.


Nous allons donc vous énumérer les quelques principaux documents que vous verrez apparaitre lors de vos futures exportations.

 

  • Le BIETC : Ce document est obligatoire pour toute marchandise transitant vers le Gabon, ce document est payant et établi par nos soins. Il est établi après le départ du navire et est obligatoire pour pouvoir faire décharger sa marchandise.

 

  • Le BESC : Similaire au BIETC, ce document est également établi par nos soins et payant, celui-ci est valable pour toute expédition à destination de la République du Congo (Idem si vous exportez depuis ce pays). Ce document est aussi obligatoire pour les expéditions vers l’Angola.

 

  • TCN : Spécifique au Ghana, il s’agit d’un numéro fourni par l’administration Ghanéenne et qui est pour le moment gratuit, vous ne payez que sa création par nos soins (qui nécessite un certain temps de main d’œuvre administrative), il doit se faire dans les 7 jours qui suivent l’expédition de la marchandise. Petite variante toutefois, depuis peu, les véhicules d’occasion de plus de 6 mois en sont exemptés.
  •  

Normalement, votre transitaire est informé par les compagnies de la nécessité de ces documents, si celui-ci n’a pas fait ce document, vous serez soumis à une amende ou bien à une régularisation, qui coutera un peu plus cher que si vous aviez fait le document directement en France.


Dans nos retours de cotations, nous vous précisons toujours que ces documents sont à ajouter en sus du tarif donné selon le pays de destination, ceci afin de vous renseigner un maximum sur les modalités d’envoi de vos marchandises.


Ces documents sont faits en amont par nos soins de manière à ce que vous puissiez récupérer vos biens à l’arrivée dans les meilleures conditions possibles.
Si toutefois vous avez besoin de plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter à auto site internet logtrans.fr et nous vous fournirons des renseignements complémentaires !


Nous expéditions sur la majorité des ports africains de manière très régulière, nous sommes donc habitués à faire ce type de démarches pour vous, donc

 
Retour

 

LogTrans Services - Siège social : 18 Allée de la Palun ZI de la Palun 13700 Marignane (France) - Tél : +33 (0)4 42 77 05 20 - Fax : +33 (0)4 42 77 10 59