Accueil > La société > Blog Logtrans > Le port de Rotterdam

Blog Logtrans

Le 18 août 2015

Le port de Rotterdam

Le port de Rotterdam

Nous avions évoqué dans un précédent article le port de Marseille, aujourd’hui nous allons nous attarder sur le premier port Européen et quatrième mondial, celui de Rotterdam.

Historiquement, le port aurait été créé au 12ème siècle, c’était un petit port modeste car Rotterdam était une petite ville. Le port servait surtout d’aire de repos pour les navires de pêches et de marchandises, ce ne sera qu’au 16ème siècle que le port se développera avec l’arrivée d’activités militaires.

Au 19ème siècle, le port fait face à une demande croissante et il doit s’étendre, compte tenu de la configuration géographique, les Néerlandais creusent un canal puis draguent un chenal sans compter les nouveaux bassins pour permettre aux navires de circuler et se déplacer sans difficultés.

Au 20ème siècle, durant la première partie de celui-ci, le port se développe un peu plus encore, notamment avec l’activité pétrolière provenant de Sumatra.

En 1900 le port accueille 12.04 millions de tonnes pour 7362 navires, il passera en 1939 à 33.23 millions de tonnes pour 12 026 navires, soit plus du double de volume de marchandise. La guerre fera de lourds dégâts économiques (entre autres…) et en 1944 le port passera à 0.65 millions de tonnes pour 159 navires.

Une fois la guerre terminée, le port, tout comme l’Europe, se reconstruit, et il se spécialise dans l’importation et la transformation du pétrole et continue de s’étendre. Deux canaux sont créés, de nouvelles villes sont annexées à Rotterdam et les volumes augmentent. Malheureusement, le port atteint ses limites sur le plan géographique, et il est décidé d’élever des terre-pleins en pleine mer pour pouvoir satisfaire la demande sur le port, dans la foulée de nombreux pont et tunnels seront construits pour relier les terminaux entre eux.

Le port passera en 1950 de 12 883 navires pour 29.68 millions de tonnes à 29 319 navires pour 293.35 millions de tonnes en 1995. Une augmentation fulgurante, témoignage du progrès du commerce international.

Au 21ème siècle le port aménage encore de nouvelles infrastructures, et son volume augmente encore, bien que distancé par les ports asiatiques de Singapour, Shanghai et Tianjin, il se place au 4ème rang mondial alors qu’il était le leader du classement. Cette chute au classement est en somme toute, assez logique compte tenu du contexte géopolitique et économique, en effet, la Chine explose sa croissance tandis que l’Europe stagne.
Néanmoins, le port veut rattraper son retard, il s’étend encore un peu plus avec de nouveaux terminaux et automatisera même une partie de sa manutention portuaire.

En 2000 le port accueille 29 769 navires pour 322.34 millions de tonnes, et en 2013 il accueillera 29 449 navires pour 440.46 millions de tonnes, le fait que les navires soient moins nombreux vient du fait que durant cette décennie, les constructeurs ont développé des porte-conteneurs pouvant accueillir un plus grand nombre d’EVP (1 EVP = 1 Conteneur 20 pieds).

Toutefois, le retard sera dur à rattraper, car le leader est incontestablement Shanghai avec en 2013, 776 millions de tonnes de marchandises contre 440 millions pour Rotterdam, soit presque le double !  Mais les Néerlandais peuvent se consoler, leur port reste le leader Européen, enclavé entre les ports asiatiques sur le classement. Ce n’est qu’à la douzième place que l’on peut trouver un port non-asiatique au classement, celui de Hedland en Australie.
Quant à la France, elle se classe 47 ème avec Marseille, bien loin derrière !

Cliquez pour un plan du port de Rotterdam

 
Retour

 

LogTrans Services - Siège social : 18 Allée de la Palun ZI de la Palun 13700 Marignane (France) - Tél : +33 (0)4 42 77 05 20 - Fax : +33 (0)4 42 77 10 59